top 10 casino online

Accueil > Création d'entreprise et d'associations > La SCI > Présentation

Répondez à de simples questions en 5 min.
Nous préparons pour vous le dossier et les formalités
Obtenez votre K-Bis mis à jour

L'acronyme SCI signifie "Société Civile Immobilière". À première vue, cela pourrait ressembler à n'importe quelle autre entité juridique. Cependant, quand on y regarde de plus près, on réalise que la SCI est une solution couramment utilisée, surtout en France, pour gérer, acheter ou vendre un patrimoine immobilier.

La SCI, ou société civile immobilière, est une forme juridique qui a pour principal objet la possession et la gestion de biens immobiliers. Contrairement aux sociétés commerciales traditionnelles, elle ne poursuit pas un but commercial, mais plutôt civil. Cette distinction la rend particulièrement adaptée à certaines stratégies de gestion de biens et d'optimisation fiscale. C'est une entreprise de personnes, ce qui signifie que chaque associé est personnellement responsable, sur son propre patrimoine, des dettes de la SCI.

Qu'est-ce qu'une SCI ?

La SCI (Société Civile Immobilière) se distingue comme une société civile, contrairement à d'autres formes de sociétés qui sont commerciales. Elle se caractérise par une vocation spécifique : la détention et la gestion de biens immobiliers. Cela peut englober l'achat, la vente, la location, ou simplement la détention d'immeubles.

Au cœur de cette entreprise se trouvent les associés, qui peuvent être des personnes physiques ou morales. Ces associés détiennent des parts sociales de la SCI, proportionnelles à leurs apports. Ils peuvent prendre la forme de biens immobiliers, d'argent, ou même d'obligations. La rédaction des statuts est cruciale dans cette démarche, car elle définit les règles de fonctionnement de la SCI, le rôle de chaque associé, ainsi que la manière dont les bénéfices (ou les pertes) seront distribués.

L'un des avantages de la SCI est son adaptabilité. Que vous envisagiez une SCI familiale pour gérer un patrimoine commun ou une SCI d'attribution pour un projet spécifique, elle offre une solution pour éviter les désagréments de l'indivision.

Objectif principal : gestion de patrimoine immobilier

L'atout majeur de la SCI est sa capacité à faciliter la gestion d'un patrimoine immobilier. Chaque associé possède des parts sociales, et non une fraction d'un bien immobilier. Ainsi, lorsqu'il s'agit de vendre un bien immobilier, au lieu de vendre le bien lui-même, les associés peuvent simplement céder leurs parts. Cette flexibilité est d'autant plus précieuse en matière de passage patrimonial, simplifiant considérablement les démarches et la mise en œuvre de stratégies d'optimisation fiscale.

Différences entre SCI et autres formes de sociétés

La SCI se démarque des autres sociétés par son caractère civil. Contrairement à une SARL ou une SAS, par exemple, qui sont des sociétés commerciales, la SCI n'a pas pour but de réaliser des activités commerciales. Son unique objet est la gestion de biens immobiliers.

Fiscalement parlant, la SCI est généralement transparente, ce qui signifie que les bénéfices sont imposés directement entre les mains des associés, selon l'IR. Cependant, il est possible, sous certaines conditions, d'opter pour l'impôt sur les sociétés.

En termes de responsabilité, chaque associé est responsable indéfiniment des dettes de la SCI à hauteur de ses apports, contrairement à certaines autres sociétés où la responsabilité est limitée au capital apporté.

En conclusion, la SCI est un outil incontournable pour toute personne souhaitant gérer efficacement son patrimoine immobilier en France. Ses avantages, ses spécificités, ainsi que sa flexibilité en font un choix de prédilection pour de nombreux investisseurs. Chez Contract-Factory, nous vous accompagnons dans chaque étape de création et de gestion de votre SCI.

Créer ma SCI avec Contract-Factory

 

Pourquoi envisager de créer une SCI ?

Plusieurs raisons peuvent vous inciter à créer une SCI :

  • Éviter l'indivision : En cas de décès, les biens immobiliers d'un défunt sont souvent légués à plusieurs héritiers, créant une situation d'indivision. Avec une SCI, les biens deviennent des parts sociales, facilitant ainsi leur passation. 
  • Gestion optimisée : La SCI permet une meilleure organisation de la gestion de biens entre associés. Chaque associé remplit un rôle, par exemple, l'un peut être le gérant, et les décisions sont prises en assemblée générale. 
  • Optimisation fiscale : Selon le régime choisi, la SCI peut être soumise à une imposition à l'IR ou à l'IS. Cela offre des possibilités d'optimisation en fonction des revenus des associés. 
  • Stratégie patrimoniale : La SCI est un outil particulièrement adapté à la détention d'un patrimoine immobilier. Elle facilite la cession ou la vente de biens immobiliers, car les associés peuvent vendre leurs parts sociales plutôt que le bien lui-même. 
En résumé, la SCI n'est pas simplement une mode passagère dans le paysage immobilier en France. C'est une structure solide, offrant de nombreux avantages pour ceux qui souhaitent investir, gérer ou transmettre des biens immobiliers de manière optimisée. Comme pour toute création d'entreprise ou d'entité juridique, il est crucial de bien se renseigner et, idéalement, de consulter des experts ou des plateformes spécialisées, comme Contract-Factory, afin de garantir une rédaction des statuts impeccable et un respect absolu des formalités légales.

Créer ma SCI avec Contract-Factory

 

Avantages de la SCI

Si vous avez envisagé de gérer ou d'investir dans l'immobilier, alors Contract-Factory est là pour vous renseigner quant aux nombreux avantages de cette structure. La SCI se révèle être un outil incontournable pour quiconque recherche une souplesse dans la gestion de son patrimoine immobilier.

1. Facilité de transmission du patrimoine immobilier

L'un des principaux avantages de la SCI réside dans sa capacité à faciliter la passation du patrimoine immobilier. Les associés détiennent des parts sociales plutôt que des fractions d'un bien immobilier. Ainsi, au lieu de céder un immeuble entier, il est possible de transmettre progressivement ces parts, permettant une passation générationnelle en douceur. C'est un choix judicieux pour ceux qui souhaitent anticiper leur succession tout en profitant d'avantages fiscaux.

2. Gestion flexible du bien immobilier

La SCI offre une souplesse administrative et juridique. Par exemple, les décisions liées à la vente, la location ou d'autres formes d'exploitation du bien immobilier sont généralement prises en assemblée générale. Les statuts de la société peuvent être rédigés de manière à refléter les objectifs spécifiques des associés. De plus, en cas de désaccord entre les associés, la SCI offre des mécanismes permettant de résoudre les conflits, garantissant ainsi une gestion harmonieuse.

3. Optimisation fiscale : impôt sur le revenu ou impôt sur les sociétés

Fiscalement, la SCI est par nature transparente. Cela signifie que ce ne sont pas les revenus de la société qui sont imposés, mais ceux de ses associés, selon l'IR. Toutefois, et c'est là que réside l'un des principaux avantages, elle offre l'option d'opter pour l'impôt sur les sociétés, permettant ainsi d'ajuster la charge fiscale en fonction des objectifs et de la situation des associés.

4. Éviter l'indivision

La SCI offre une solution pour éviter les écueils de l'indivision, situation souvent source de litiges entre co-indivisaires, notamment lorsqu'il s'agit de prendre des décisions relatives au bien immobilier. En créant une SCI, chaque associé possède des parts sociales, ce qui élimine les conflits potentiels et facilite la prise de décision.

5. Adaptabilité aux objectifs des associés

Que vous souhaitiez créer une SCI familiale pour gérer un héritage, ou une SCI d'attribution pour un projet de construction spécifique, cette structure s'adapte à une multitude d'objectifs. Les statuts peuvent être rédigés sur mesure, reflétant parfaitement les intentions des associés et offrant ainsi une personnalisation optimale.

 

En conclusion, la SCI s'avère être une structure incontournable pour toute personne souhaitant investir dans l'immobilier en France. Avec ses nombreux avantages, sa flexibilité et sa capacité d'adaptation, elle se positionne comme un choix judicieux pour les investisseurs avisés. Chez Contract-Factory, nous sommes là pour vous accompagner à chaque étape de la création de votre SCI.

Créer ma SCI avec Contract-Factory

 

Inconvénients et précautions à prendre avec la SCI

Évidemment, la SCI (Société Civile Immobilière) présente, à côté de ses multiples avantages, certains inconvénients et pièges qu'il convient de surveiller de près. Chez Contract-Factory, nous croyons qu'une décision éclairée passe par une compréhension approfondie de tous les aspects. Voici donc les inconvénients majeurs de la SCI.

1. Responsabilité illimitée des associés

C'est un élément crucial à comprendre : contrairement à certaines autres formes de sociétés, dans une SCI, la responsabilité des associés est illimitée. En d'autres termes, si la société contracte des dettes, les associés peuvent être tenus de les rembourser sur leurs biens personnels. Cette responsabilité s'étend au-delà des apports au capital social de la société. Il est donc essentiel de bien évaluer les risques avant de creer une SCI et de s'assurer que la gestion du patrimoine immobilier est impeccable.

2. Complexité administrative

Gérer une SCI n'est pas une promenade de santé. Il y a tout un lot de formalités administratives à respecter. Par exemple, l'immatriculation au greffe du tribunal de commerce, la publication dans un journal d'annonces legales, ou encore les déclarations annuelles pour l'IR ou l'IS (selon le régime choisi). Ces étapes, si elles ne sont pas suivies correctement, peuvent entraîner des sanctions pour la societe.

3. Besoin de rédaction claire des statuts pour éviter les conflits

La rédaction des statuts est le fondement de toute société civile immobilière. Ils déterminent le fonctionnement, les droits et les obligations de chaque associé. Une rédaction imprécise ou ambiguë peut conduire à des conflits entre les associés. Il est donc capital de consacrer du temps et de l'attention à cette étape, et éventuellement de faire appel à un professionnel pour s'assurer que les statuts de la société correspondent précisément aux intentions et aux besoins des associés.

 

Il est donc évident que la SCI, tout en étant un outil formidable pour gérer et transmettre le patrimoine immobilier, comporte aussi des pièges qu'il faut savoir anticiper. Cependant, avec une approche prudente et informée, et en tenant compte des précautions susmentionnées, la SCI peut s'avérer être un choix judicieux pour bon nombre d'investisseurs immobiliers en France. Contract-Factory est là pour vous guider à chaque étape, garantissant que le processus de création de votre future SCIc soit aussi serein que rentable.

Créer ma SCI avec Contract-Factory

 

Comment créer une SCI ? Étapes de la création

La Société Civile Immobilière (SCI), largement reconnue pour ses avantages dans la gestion du patrimoine immobilier, est un véhicule privilégié pour ceux qui souhaitent investir dans l'immobilier en France. Toutefois, sa création requiert une série d'étapes bien définies.

top 10 casino onlineLiên kết đăng nhập

1. Choisir les associés et déterminer les apports

Tout commence par le choix des associés. Ces personnes seront les piliers de votre société civile immobilière. Il peut s'agir de membres d'une même famille (d'où le terme SCI familiale) ou de partenaires d'affaires. Une fois les associés choisis, déterminez les apports de chacun. Ils peuvent être en numéraire (argent) ou en nature (par exemple, un bien immobilier). Ces apports formeront le capital social de la SCI et en retour, chaque associé recevra des parts sociales proportionnelles à son apport.

2. Rédaction des statuts de la société

La rédaction des statuts est une étape cruciale dans la création d'une SCI. Ce document, véritable colonne vertébrale de la société, définira les règles de gestion, le régime d'imposition (soit IR, soit IS), les droits et devoirs des associés, et bien d'autres éléments essentiels. Étant donné l'importance de cette étape, il est souvent recommandé de solliciter les conseils d'un expert ou d'un avocat spécialisé pour assurer une rédaction précise et conforme aux droits en vigueur.

3. Immobilier en France : spécificités à prendre en compte

L'immobilier en France est soumis à des régulations spécifiques. Par exemple, certaines zones sont réglementées en termes de location, et des droits de préemption peuvent s'appliquer à la vente de biens immobiliers. Avant d'intégrer un bien immobilier à la SCI, il est impératif de s'informer sur ces régulations pour éviter toute surprise désagréable.

4. Immatriculation au greffe du tribunal de commerce

Une fois les statuts rédigés et signés, il faut procéder à l'immatriculation de la SCI. Cette formalité se réalise auprès du greffe du tribunal de commerce du lieu où se situe le siège social de la société. Le dossier à soumettre comprend généralement les statuts, une déclaration des bénéfices prévisionnels, et d'autres documents requis selon la spécificité de la SCI.

5. Annonces légales : publication de l'avis de constitution

La dernière étape, mais non des moindres, est la publication de l'avis de constitution de la SCI dans un journal d'annonces légales. C'est une formalité légale qui vise à informer le public de la création de votre société. Une fois cette publication réalisée, la SCI est officiellement créée et peut commencer ses activités.

 

Créer une SCI est un processus qui, bien que parsemé de formalités, offre d'énormes avantages en matière de gestion et de passation du patrimoine immobilier. Chez Contract-Factory, nous sommes à vos côtés à chaque étape pour vous assurer une création simple et rapide.

Créer ma SCI avec Contract-Factory

 

Aspects juridiques et fiscaux

La Société Civile Immobilière (SCI) est un outil particulièrement prisé pour la gestion et la passation du patrimoine immobilier en France. Néanmoins, avant d'opter pour la création d'une SCI, il est essentiel de bien comprendre son fonctionnement sur les plans juridique et fiscal.

Le régime fiscal de la SCI

En matière d'imposition, la société civile immobilière est, par défaut, soumise à l'impôt sur le revenu. Cela signifie que les revenus générés par les biens immobiliers de la SCI sont imposés directement entre les mains des associés selon leur quote-part dans le capital social. Toutefois, sous certaines conditions et en fonction de la nature de son activité, la SCI peut opter pour l'impôt sur les sociétés. Cette option doit être mûrement réfléchie car elle engendre une imposition au niveau de la société elle-même, puis une seconde imposition lors de la distribution des bénéfices aux associés.

Les droits et obligations des associés

Les associés d'une SCI ont des droits et des obligations stipulés dans les statuts de la société. Ces statuts, élaborés lors de la rédaction des statuts, définissent entre autres la répartition des parts sociales, les modalités de votes en assemblée générale, et les règles de gestion de la société.

Il est à noter que chaque associé est responsable des dettes de la SCI à hauteur de ses apports au capital. De plus, les associes bénéficient des revenus générés par les biens immobiliers de la SCI proportionnellement à leur participation au capital.

La gestion des biens immobiliers au sein d'une SCI

La gestion des biens immobiliers est généralement confiée à un gérant, qui peut être un des associés ou une personne extérieure à la SCI. Son rôle est d'assurer le bon fonctionnement de la société, de veiller à l'entretien des biens, de gérer les éventuelles locations, et de rendre compte aux associés lors des assemblées générales. Les décisions courantes sont prises par le gérant, mais certaines décisions majeures requièrent l'accord des associés, en fonction de ce qui est stipulé dans les statuts.

La cession et vente de parts sociales

Les parts sociales d'une société civile immobilière peuvent être cédées ou vendues. Cependant, les modalités de cession sont généralement encadrées par les statuts. Par exemple, en cas de souhait de vendre ses parts sociales, un associé pourrait être tenu de les proposer en priorité aux autres associés. Il est également courant que la cession à des tiers soit soumise à l'agrément des associés. La vente de parts sociales est soumise à certaines formalités, dont la publication d'une annonce légale dans un journal d'annonces légales.

Pour conclure, la société civile immobilière est un outil aux multiples avantages. Cependant, sa mise en place et son fonctionnement nécessitent une connaissance approfondie de ses aspects juridiques et fiscaux. Chez Contract-Factory, nous sommes à vos côtés pour vous aider à faire aboutir votre projet de SCI.

Créer ma SCI avec Contract-Factory

 

Cas particuliers et types de SCI

Le monde de la société civile immobilière (SCI) regorge de particularités et d'opportunités. Avec une multitude de formes adaptées à différentes situations, la SCI se présente comme un outil polyvalent pour la gestion du patrimoine immobilier en France. Contract-Factory vous dévoile ici les subtilités des différents types de SCI.

top 10 casino onlineLiên kết đăng nhập

La SCI familiale : Un cadre structuré pour le patrimoine immobilier familial

La Société Civile Immobilière (SCI) familiale est une variante spécifique de la SCI traditionnelle. Elle s'articule principalement autour d'un noyau familial. Sa spécificité réside dans le fait que les associés, au cœur de cette structure, sont généralement unis par des liens de parenté. Cela peut englober les parents et leurs enfants, mais aussi les fratries, conjoints, ou d'autres descendants.

Avantages de la SCI familiale :

  1. Gestion du patrimoine immobilier en famille : La première raison d'opter pour une SCI familiale est de gérer ensemble le patrimoine immobilier. Là où l'indivision peut engendrer des tensions ou des blocages, la SCI familiale propose un cadre structuré. En évitant l'indivision, elle préserve la paix familiale, particulièrement dans des périodes sensibles comme les successions. 
  2. Transfert progressif de patrimoine : Une SCI familiale permet de mettre en place un mécanisme de transmission patrimoniale progressif. Les aînés peuvent, petit à petit, céder des parts sociales à la nouvelle génération, tout en conservant une certaine influence dans la gestion du bien. C'est une manière pour eux de préparer l'avenir tout en s'assurant que le patrimoine est entre de bonnes mains. 
  3. Optimisation fiscale : Bien structurée, une SCI familiale peut offrir des avantages fiscaux notables. Selon la configuration de la société et les choix effectués, il peut y avoir des économies sur les impôts, ainsi que sur les droits de succession. Ces avantages peuvent s'avérer particulièrement pertinents pour des biens immobiliers de grande valeur. 

Particularités de la SCI familiale :

La mise en place d'une SCI familiale nécessite une attention particulière lors de la rédaction des statuts. Ces derniers doivent non seulement respecter le cadre légal, mais ils doivent également anticiper d'éventuels conflits ou situations particulières au sein de la famille.
  • Répartition des parts sociales : Les statuts doivent clairement stipuler la détention des parts par chaque associé. Cette répartition détermine le pouvoir de chaque membre, notamment lors des prises de décision. 
  • Modalités de vote : Il est essentiel de définir comment les votes se dérouleront lors des assemblées générales, notamment si certains associés disposent de plus de poids dans les décisions que d'autres. 
  • Cession de parts : Les règles en matière de vente ou de transmission des parts sociales doivent être clairement établies pour éviter tout conflit. Par exemple, on peut intégrer un droit de préemption pour les autres associés en cas de vente de parts à un tiers. 

SCI d'attribution : une copropriété organisée

La Société Civile Immobilière (SCI) d'attribution se présente comme une nuance spécifique au sein des divers types de SCI. Elle se distingue par une caractéristique majeure : chaque associé, en fonction de ses parts sociales, se voit attribuer la jouissance d'un bien immobilier spécifique appartenant à la société.

Avantages de la SCI d'attribution :

  1. Acquisition collective structurée : La SCI d'attribution offre la possibilité à plusieurs personnes d'unir leurs ressources pour acheter un immeuble, tout en définissant clairement qui jouit de quelle partie. Cela évite la complexité et les frictions potentielles qui pourraient survenir dans une acquisition classique à plusieurs. 
  2. Gestion flexible des biens : Au-delà de la simple jouissance, cette structure permet une grande flexibilité dans la gestion des lots. Que ce soit pour des travaux de rénovation, des modifications architecturales ou toute autre transformation, les associés peuvent décider collectivement des changements, sans pour autant impacter la jouissance individuelle de chaque lot. 

Particularités de la SCI d'attribution :

Si on la compare à une copropriété traditionnelle, la SCI d'attribution présente des singularités notables. En effet, alors qu'une copropriété fonctionne selon des règles préétablies et souvent rigides, la SCI d'attribution offre une plus grande latitude dans l'organisation et la gestion.
  • Souplesse organisationnelle : Les associés, par le biais des statuts, peuvent définir les modalités de gestion de la société, la répartition des charges ou encore les conditions pour effectuer des travaux. Cette souplesse est particulièrement utile pour adapter la structure aux besoins changeants des associés. 
  • Cadre juridique distinct : Même si elle évoque le fonctionnement d'une copropriété, la SCI d'attribution est régie par des règles juridiques propres. Elle permet ainsi d'éviter certaines contraintes liées au statut de copropriété. 
En somme, la SCI d'attribution s'impose comme une alternative avantageuse pour ceux qui souhaitent investir collectivement dans l'immobilier tout en conservant une certaine flexibilité et une claire délimitation des droits de chaque associé. Elle demande néanmoins une bonne anticipation et une rédaction précise des statuts pour garantir le bon fonctionnement de la société et la satisfaction de tous ses membres.

SCI pour la location : Optimiser la gestion de biens locatifs

La Société Civile Immobilière (SCI) pour la location émerge comme une formule prédominante pour ceux qui désirent investir dans l'immobilier locatif. ))

Avantages de la SCI pour la location :
  1. Gestion centralisée des biens locatifs : Pour un investisseur possédant plusieurs biens immobiliers destinés à la location, la SCI présente une structure consolidée qui facilite leur gestion. Elle permet d'unifier la gestion locative, qu'il s'agisse de la recherche de locataires, de l'entretien des biens ou du suivi des loyers. 
  2. Optimisation fiscale : Un des grands attraits de la SCI pour la location réside dans son régime fiscal. Les revenus locatifs sont, par défaut, soumis à l'impôt sur le revenu, ce qui peut s'avérer avantageux pour certains propriétaires. Cette imposition peut permettre de déduire certaines charges liées à la propriété, à l'entretien ou à la gestion des biens. 
Particularités de la SCI pour la location :
  • Diversité des associés : Contrairement à certaines idées reçues, la SCI n'est pas exclusivement réservée aux particuliers. Des entreprises, voire d'autres sociétés civiles ou commerciales, peuvent également devenir associés. Cette diversité permet d'adapter la structure de la SCI à différents objectifs d'investissement. 
  • Nécessité d'une gestion rigoureuse : Si la SCI pour la location offre de nombreux avantages, elle exige en contrepartie une gestion précise. La comptabilité, en particulier, doit être menée avec rigueur pour assurer le suivi des loyers, des charges et des éventuels bénéfices. Il est souvent recommandé de s'appuyer sur des experts ou des professionnels de la gestion immobilière pour garantir la pérennité et la rentabilité de la SCI. 
La SCI pour la location constitue une option intéressante pour les investisseurs immobiliers, qu'ils soient particuliers ou professionnels. Toutefois, il est crucial d'en maîtriser les spécificités et de veiller à une gestion rigoureuse pour en exploiter pleinement les avantages.

 

Pour conclure, chaque type de SCI présente des spécificités et répond à des besoins différents. Avant de créer une SCI, il est donc essentiel de bien définir son objet, ses ambitions et ses contraintes. Contract-Factory est là pour vous accompagner dans cette démarche, de la rédaction des statuts à l'immatriculation au greffe du tribunal de commerce.

Créer ma SCI avec Contract-Factory

 

À retenir sur la SCI

L'univers de la société civile immobilière (SCI) est parsemé de complexités, mais également d'opportunités. Si vous envisagez de gérer un patrimoine immobilier, ou d'investir dans l'immobilier en France, cette structure peut s'avérer être un excellent choix. Toutefois, la route vers la création d'une SCI nécessite une attention particulière aux détails.

Récapitulatif des éléments clés :
  • Choix des associés : Identifiez les personnes qui feront partie de cette aventure. La SCI familiale est un exemple parfait pour gérer les biens entre proches.
  • Définition du capital social : Déterminez la répartition du capital et le type d'apports (en numéraire, en nature...).
  • Rédaction des statuts : Un élément crucial. Les statuts de la société doivent être rédigés avec précision pour éviter tout conflit ou malentendu futur.
  • Régime fiscal : Choisissez entre l'IR et l'IS selon vos objectifs et les avantages fiscaux recherchés.
  • Gestion des biens immobiliers : Qu'il s'agisse de vente, de location ou d'une autre forme d'activité, définissez clairement la gestion de vos biens immobiliers.
  • Immatriculation : Une étape cruciale. Votre SCI doit être immatriculée au greffe du tribunal de commerce pour devenir officiellement une entité juridique.
  • L'importance de l'accompagnement professionnel : La création et la gestion d'une société civile immobilière nécessitent une expertise pointue. Les aspects juridiques, les formalités au greffe du tribunal, ou même la simple rédaction des statuts, peuvent devenir un casse-tête sans le bon guide à vos côtés. Alors, pourquoi prendre des risques inutiles ? Rapprochez-vous d'un expert pour être guidé dans vos démarches et vous assurer que chaque étape est menée à bien.
Contract-Factory est votre partenaire de choix pour vous guider dans le monde complexe mais prometteur des sociétés civiles immobilières.
Assistance en direct
09.72.57.50.30
(appel gratuit)
Notre objectif : 99% de clients satisfaits !
Ces avis sont vérifiés tous les jours par un tiers de confiance.
Nos principaux documents et formalités juridiques
casino trực tuyến baccarat online tải baccarat sòng bạc tiền thật casino trực tuyến w88